16 septembre 2012

truisalide...


Allez je me force un peu le popotin pour te donner des nouvelles, cher lecteur, mais j'avoue que j'ai un peu du mal à remettre mes idées en place tant j'ai l'impression d'être prise dans un tourbillon d'informations, de connaissances et de recherches en tout genre!

Tout d'abord, ma formation est tout simplement géniale! Plus que complète, je n'apprend pas seulement des choses, je me transforme petit à petit en travailleur social... J'ai l'impression d'être une (grosse) chenille qui tisse sa chrysalide pour se transformer en EJE...

Ce n'est pas sans heurts bien sûr, et ceux qui me suivent sur FB ont certainement remarqué que je passe beaucoup de temps à me plaindre du rythme, des profs, des cours... Mais à toi je peux le dire, cher lecteur, mais chut! Ne le répète pas! Si je disais combien je suis heureuse à chaque seconde d'avoir la chance de poursuivre de telles études, on se dirait "ouah, trop fastoche!" et ma démarche n'aurait plus rien d'héroïque! Non?

D'abord j'ai deux enfants merveilleux qui ont vu leur vie et leurs habitudes bouleversées et ont suivi le mouvement sans rechigner du tout! Ma Camillette est passée de 24/24 avec maman, et 3 1/2 journées par semaine à la halte garderie à 7H45 - 18H15 à l'école tous les jours, qui n'était pas bien fière de sauter le pas et pourtant s'est retenue courageusement de verser une seule larme, même si certains matins il faut que je pousse un chouïa son petit derrière pour qu'elle rejoigne ses copains. Sa maîtresse la dit "Pétillante, toujours partante, a très bien compris les espaces et les règles, et un peu chipie" Camille, quoi! Mon grand Cédric a grandit d'un coup! Du CE1 au CM1 sans passer par la case CE2, il s'est très vite adapté à cette nouvelle situation, et, bonheur suprême, me dit être content d'aller à l'école! Qu'ils sont doux à mon oreille ces mots tant attendus depuis sa moyenne section! Il me dit se sentir à sa place, aimer sa maîtresse et ses copains, bref! Je n'ai vraiment aucune inquiétude pour eux quand je pars à mon tour à l'école chaque matin!
Ensuite, j'ai un amour de chéri qui commence doucement à réaliser l'ampleur de mon travail et ce qu'il représente, et son regard sur moi me réchauffe plus que tous les résultats de concours du monde!

A l'école, j'ai un vaste réseau de + de 700 connaissances/amis/soutien potentiel... Le maître mot est l'entraide et chacun est ouvert aux autres, ce qui est très agréable à vivre... Il y a quelques préférences bien sûr, quelques groupes, mais tout le monde est très attentif aux autres et l'on peut s'assoir à la table de quasiment n'importe qui sans se sentir de trop. De quoi se senti bien entourée! J'ai déjà un petit réseau de personnes que je connais un peu mieux, avec qui je prend le train tous les jours ou avec qui je me retrouve en cours ou à la pause déjeuner.

Les cours sont ultra intéressants! Oui, "ultra"! Et surtout ultra variés! Je fais du droit, de la sociologie, des sciences politiques, de l'économie, de la psychologie, de l'histoire des sciences sociales et des institutions sociales, on travaille aussi beaucoup en groupes, groupes qui changent constamment ce qui nous permet de vraiment apprendre à s'adapter aux autres...
Contrairement à ce que l'on nous avait dit à la réunion de pré-rentrée, je ne trouve pas ce système confus ni difficile à comprendre, bien au contraire! Les personnes avec qui j'ai partagé ce ressenti pensaient la même chose. On se rend très vite compte de l'importance du statut de travailleur social avant la spécialisation en filière... Tous ces cours si différents s'imbriquent très vite les uns dans les autres, et la sociologie imprègne toutes les matières.
Les profs ont tous des pédagogies très différentes, parfois très éloignées les unes des autres. Par moment c'est perturbant, et même contrariant. J'ai même été trouver l'un de mes profs en fin de cours pour lui dire que son cours était vraiment impossible à suivre...

Je suis entourée de beaucoup de jeunes, bien sûr, j'ai l'impression de passer mes journées avec mes nièces, lol! Mais c'est plutôt sympa! Je ne peux pas m'empêcher d'être parfois un peu maternante, mais le plus souvent je me sens sur un pied d'égalité avec tout le monde, et j'adore ce mélange des genres et des personnalités!

Voilà un petit tour d'horizon pour toi, cher lecteur, je rentrerai peut être dans les détails une prochaine fois, ou peut être pas car je ne sais pas dans quelle mesure je peux m'exprimer comme ça "en public" sur ma formation ;)

Aucun commentaire: