30 mai 2006

la positive attitu-u-ude!

Je vais bien, tout va bien...

Booon...

Après avoir pris le temps de me lamenter sur mon sort, de déprimer, de me répéter que j'étais la fille la plus malheureuse du monde, que tout le monde il est con, et que je suis déçue par la vie, je redescend un peu sur terre dans le monde réel...

Et non cher lecteur, tu vas peut être comme moi être déçu mais : je ne suis pas le centre du monde, et tout ne va pas être rose et facile sous prétexte que je suis une truiss... non non non...

Donc pour récapituler ce qu'il s'est passé depuis la dernière fois que je suis passée te dire bonjour, lecteur adoré qui a sans doute été poser ses pénates ailleurs depuis le temps, j'ai donc pris des décisions décisives dans la vie :

- j'ai changé de travail
- je me suis mise au régime
- je me suis mise au vélo
- j'ai repris contact avec ma mère
- j'ai décidé d'accorder mon âge mental avec mon âge réel

Tout un programme, hein?

C'est donc l'heure du premier bilan!

Pour ce qui est du boulot, je t'avoue franchement cher lecteur que les débuts ne sont pas facile. Passer du TIC à la boucherie, c'est pas vraiment facile... Tout me parraît nul, en inadéquation totale avec ma personnalité (entend par là que ce n'est pas assez bien pour mon auguste nombril), les gens sont tous cons, et personne ne me comprend. Voilà le topo. Une sombre histoire de propos répétés et déformés par belle maman m'a mise dans une situation délicate et je me suis ridiculisée en pleurant devant mon beau père, mon collègue, et l'un des bouchers...
Voyons les choses positives ceci dit : je commence à m'habituer au travail, qui n'est pas aussi sorcier que je ne le craignais (je me rappelle le premier jour j'avais carrément l'impression que mon collègue parlait une autre langue que moi). Mon collègue est certes craignos, mais en ne faisant pas attention à lui c'est tout à fait supportable. J'ai des horaires beaucoup plus soupples, je suis moins fatiguée. J'ai le net à volonté. Je vais peut être gagner un peu plus de sous...

Jérémie devait travailler avec une copine à ma mère, Cathy, mais la place lui a été piqué sous le nez. On est dégouttés tous les deux. La voisine travaille dans une boite d'interim, elle a proposé de lui trouver des missions, j'espère que ça donnera quelque chose!

Pour ce qui est du régime : bon c'est pas encore tout à fait au point. Mais je m'y engage doucement mais surement, je t'assure! C'était pas gagné, mais hormis hier soir où je me suis empiffrée de pâtes bolognaise, je tiens le coup des salades. C'est un premier pas, mais pas encore assez sérieux pour me faire maigrir. Cela dit chaque chose en son temps, et arrête de ricaner derrière ton écran, vilian lecteur!

Le vélo : hé ben c'est simple, il suffit de poser ses pieds sur les pédales et d'appuyer alternativement sur la droite et la gauche tout en gardant l'équilibre sur deux roues, d'éviter les flaques, les trottoirs trop haut, les cacas de chiens, les crevasses, les piétons, les voitures, les rétroviseurs, les camions, les bus, de changer de vitesse au moment adéquat en tournant la bonne molette dans le bon sens et pas trop fort en évitant de dérailler, de ne pas faire la course avec les voitures sur l'avenue principale, ne pas garder son manteau ouvert quand on a le vent de face, sinon on recule, et de porter les mollets adequats, ce qui n'est pas encore mon cas...

Ma môman : pourquoi j'ai mis ma mère après le vélo, dois-tu te demander, cher lecteur, et c'est légitime. Ben par association d'idée : travail mène à régime (la salade du midi à préparer) mène à vélo (comment transporter la salade du midi à vélo), après quoi on passe au sujet suivant... ce n'est donc pas un ordre d'importance mais une logique heu comment dire... longique quoi!
Comment ça je noie le poisson? Mais pas du tout!
J'ai donc appelé ma mère par impulsion, sans raison spéciale, sans chercher à savoir pourquoi, et je l'ai invitée avec mon beau père (son mari) à manger. Et ça s'est bien passé et on se voit régulièrement, voila.
Et arrête de me poser des questions, merde!
Mon chat Thaï est mort cet hiver à l'âge de 14 ans. Je n'ai pas pu lui dire au revoir.

Mon âge mental : je te laisse le soin de l'estimer, cher lecteur, et celui qui a trouvé le bon nombre (nombre, pas chiffre, non mais!) gagne un magnifique cuissot de dinde.

Voilà un peu le bilan. Passons maintenant aux :

Choses que j'ai apprises ces 15 derniers jours :

- Il y a des gens capables de dépenser 400€ de fournitures de bureau pour gagner la cafetière offerte qui est complètement nulle et fait du café dégueu.
- Il existe des postit fluo avec des lignes pour écrire dessus
- Il existe des bombes qui vaporisent sur le mur un produit permettant de coller et décoller ce qu'on veut dessus à volonté
- Le papier 90mg c'est mieux pour éviter les bourrages papiers dans l'imprimante
- Les assedic travaillent sur internet explorer, ce qui explique pas mal de choses
- Ce n'est pas en rajoutant une barette mémoire dans mon pc qu'il va arrêter de ramer comme un malade, non, c'est en changeant le MODULE INTERNE (comment n'y ai-je pas pensé plus tôt?)
- Mon vélo possède un certain nombre de plateaux et de vitesse, nombre qui ne correspond pas au nombre de crans sur les poignées. Pour monter les côtes je dois tourner la poignée de droite vers l'avant. Ou alors l'inverse. Ou bien c'était la gauche?
- Quand la roue avant est à plat, il faut s'arrêter dans les virages.
- Quand un vélo déraille, les pédales ne tournent plus.
- La vraie signification de l'expression "avoir les jambes en coton"
- Quand on pédale pendant un certains temps, les chevilles et les genoux continuent à vouloir pédaler quand on marche, ce qui n'est pas très pratique pour monter deux étages en colimaçon en portant un lardon de 13kg, sa poussette du même poids, et les sacs du même poids.
- Un chat souffre plus quand il meurt d'une mort naturelle que quand il meurt dans la machine à laver.
- Il ne faut pas parler boulot avec belle maman
- Il ne faut pas parler du boulot à qui que ce soit, surtout pas sur un blog
- l'apéro au travail quand on a pas petit déjeuner, c'est mal.
- Le jus d'orange "Jemsa!" est tout simplement infect
- Cédric fait des phrases (il parrait)
- Cédric tape les autres enfants à la halte garderie
- Cédric n'obéït pas aux puéricultrices et ne fait que ce qu'il veut
- Cédric fait semblant de faire pipi pour avoir droit de tirer la chasse
- Il y a des gens qui n'apprécient pas genesis

Cette dernière information m'a plongée dans l'effroi le plus tôtal et m'a poussée à une consommation compulsive de tic tac et de jus d'orange jemsa. Je vais probablement être malade.

Voilà cher lecteur, on remet les compteurs à zéro et on continue... J'en profite pour t'inviter à aller sur mon album photo en lien il y a des nouvelles photos du lardon et même du tawny avec une casquette wanadoo...

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Coucou Truiss!!!
je suis Tiboune j'ai atterie sur ton blog en cliquant sur le lien dans MM
j'aime bien ton blog la façon dont tu t'exprime parfois j'ai l'impression que c'est moi qui parle ;-) !!!
nos petits garçons ont presque le même âge , le mien aura 2 ans apres demain (deja!)
bisous
@+

truiss a dit…

salut Tiboune! Merci pour ton gentil comment!
Tu es où sur MM? J'espère qu'on pourra discutter un peu de nos loulous et de leurs "terrible twos"

sylvie a dit…

coucou truiss
franchement tu m'éclates et j'attends tes aventures avec impatience.... tu devrais écrire un roman sisisisi je suis sérieuse bisous à ton truisseau et à toi
allez je t'aide on papote sur flp

truiss a dit…

héhé sylvie, je t'ai reconnue! Merci pour ton comment! c'est ici que je l'écris mon roman! Pas besoin de le faire ailleurs ;)

Claude-Lise a dit…

Coucou c'est moi:)
que de nouvelles décisions, ça fait avancer. Je suis contente de de lire dans cet état d'esprit, avec toujours autant de plaisir. Bisous à vous 3